L’interview de Michel, guide et organisateur de voyage en Éthiopie

J’ai proposé à Michel Quinquis de partager avec nous dans ce nouvel article son expérience et sa passion pour l’Éthiopie. Cette destination authentique devrait aussi très probablement retenir toute votre attention.  En tant que guide et organisateur de voyage en Éthiopie, Michel raconte son aventure dans ce joli pays d’Afrique et décrit la destination avec beaucoup de conviction. Pour découvrir l’Éthiopie plus en détail à travers les écrits de Michel, je vous invite à lire son blog En quête d’Éthiopie.com.

Michel, pourriez-vous vous présenter et parlez de votre activité de guide et organisateur de voyage ? Pourquoi avoir choisi de se spécialiser sur la destination qui est l’Éthiopie ? Et quel est votre lien avec ce pays ?

Je suis Breton d’origine et suivant les pas de mon père et surtout de mon oncle, j’avais dès le plus jeune âge décidé de m’engager dans l’armée et non pas dans la marine. J’ai été admis à l’école des sous-officiers de Saint Maixent.  J’ai ensuite servi comme sous-officier pendant 15 ans dont 7 ans à Montbéliard avant de finalement rejoindre les troupes de Montagne dans la région de Grenoble pour 8 ans. J’avais une passion le sport et surtout je voulais partir en mission à l’étranger pour découvrir le monde tel que mon oncle l’avait fait. J’ai alors effectué de nombreux tours dont deux à Djibouti où j’ai découvert l’Afrique et en particulier l’Éthiopie, pays qui m’a tout de suite plu et que je voulais découvrir et qui était différent des clichés que l’on avait en France. J’y ai rencontré mon épouse, et après 15 ans de service j’ai pris la décision de prendre ma retraite militaire et de quitter la France pour rejoindre mon épouse.

Michel : guide spécialiste de l’Éthiopie
Michel : guide spécialiste de l’Éthiopie
© http://www.en-quete-d-ethiopie.com/

Il m’a fallu deux ans et de nombreux mails pour enfin trouver ma voie en devenant guide pour une agence locale. Ce qui m’a surpris, c’est que le propriétaire n’a pas regardé mon CV avant de me tester. Après 6 mois de mise à l’épreuve, j’ai obtenu un permis de travail et commencer a officiellement guider des groupes pour plusieurs agences dont Kuoni France et depuis fin 2008 l’association culturelle Arts et Vie.

J’ai tout d’abord commencé à guider dans le nord du pays sur l’itinéraire appelé la route historique correspondant aux quatre grandes villes historiques du pays : Axoum, Lalibela, Gondar et Bahar Dar. J’ai dû beaucoup potasser pour acquérir les connaissances nécessaires dans tous les domaines pour guider des groupes culturels très exigeants. Ensuite on a suggéré à l’association Arts et Vie d’envoyer également des groupes vers le sud qui est diffèrent du nord mais tout aussi passionnant. Cela m’a donc permis de pouvoir connaitre une grande partie du pays.

Circuit vers le Danakil proposé par Michel
Circuit vers le Danakil proposé par Michel
© http://www.en-quete-d-ethiopie.com/2017/04/circuits-vers-le-danakil-presentations-programmes.html

En faisant le nord, on passe aussi par Harar, ville chère aux français car Arthur Rimbaud y a séjourné plusieurs années. Et je m’étais également rendu dans la région désertique et volcanique du Danakil au tout début de ma carrière de guide.

Volcan Erta Ale - Danakil - Ethiopie
Volcan Erta Ale – Danakil – Éthiopie
© http://www.en-quete-d-ethiopie.com/2017/04/circuits-vers-le-danakil-presentations-programmes.html

Ayant acquis suffisamment d’expérience et de connaissances, j’ai alors décidé de proposer mes propres circuits notamment dans le domaine du trek, ayant l’équivalent militaire d’un diplôme d’accompagnateur en haute montagne.

J’essaye de proposer quand cela est possible des circuits différents de ce que je fais habituellement pour mieux découvrir le pays en favorisant les déplacements à pied tout en conservant un coté culturel.

Pour quelles raisons conseilleriez-vous aux amateurs de randonnée de choisir l’Éthiopie à l’occasion d’un prochain voyage ?

Le pays est surnommé le toit de l’Afrique car sur ses hauts plateaux encadrant la Vallée du Rift africain se trouvent 80 % des sommets les plus hauts du continent.

Il y a plusieurs massifs offrant de nombreuses possibilités pour les passionnés de randonnées quel que soit leur niveau, un guide de haute montagne suisse a comparé le massif du Simien (plus haut massif du pays avec le point culminant, le Ras Dashen à 4543 m) aux montagnes du Népal. On peut notamment rendre les treks plus intéressants en les associant à la visite de très belles et très anciennes églises, ce qui est le cas dans les régions du Tigray et de Lalibela au nord du pays. Il y a par exemple une trentaine d’églises dans le massif de Gheralta (connues des chercheurs étrangers que depuis la fin des années 60), certaines d‘entre-elles sont difficiles d’accès, demandant même des notions d’escalade.

Parc National du Simien
Parc National du Simien
© http://www.en-quete-d-ethiopie.com/2017/04/trek-itineraires-programmes.html

Les paysages sont parmi les plus beaux du continent africain et trois des massifs (Simien au nord, Bale au sud et l’Abouna Yosef près de Lalibela) abritent une flore et faune endémiques au pays et notamment le Loup du Simien et le babouin Gelada.

Le babouin Gelada
http://www.en-quete-d-ethiopie.com/2017/04/le-massif-du-simien.htmlLe babouin Gelada

L’Éthiopie a fait ses deux dernières années la une en raison de manifestations anti-gouvernementales et ayant eu pour conséquence une réduction du flux touristique. Mais les trois principaux massifs montagneux du nord du pays (Simien, Abouna Yosef, Gheralta) sont tous situés dans les régions ou la sécurité des randonneurs est assurée.

Ce n’est pas évident de faire venir des touristes dans ce pays qui reste méconnu de nombreux français. C’est une destination chère comparé à d’autres dans le monde. Mis à part l’Égypte il n’y a pas de pays africains qui possèdent autant de sites culturels. Il n’y a pas de pays africains qui soient aussi diversifiés que l’Éthiopie offrant à la fois des sites culturels historiques, religieux, une importante flore et faune endémiques ainsi que de nombreuses ethnies encore pour l’instant en partie préservées et conservant leurs rites et traditions.

Rite d'initiation hamer
Rite d’initiation hamer
© http://www.en-quete-d-ethiopie.com/2017/04/circuits-vers-le-sud-de-l-ethiopie-presentations-programmes.html

Quels sont vos 3 lieux coups de cœur en Éthiopie ?

Mes trois lieux coups de cœurs sont dans l’ordre les montagnes et églises de la région de Lalibela ; les montagnes et églises du Tigray ; et le massif du Simien aux paysages magnifiques.

Lalibela
Lalibela
© Flickr

N’hésitez pas à contacter Michel si vous souhaitez échanger avec lui au sujet de voyage et trek en Éthiopie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *