Notre randonnée au Cap Roux dans le massif de l’Esterel

Je suis rentrée de mon court séjour dans le Sud de la France depuis trois semaines déjà. Je suis en train de classer mes photos et je réfléchis aux lieux que nous avons visité et que je souhaite vous faire découvrir à travers mon blog voyage.

Le choix n’est pas facile mais je crois que mon coup de cœur de ce voyage dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur revient au massif de l’Esterel, pour ses belles roches rouges, sa nature luxuriante avec le bleu de la mer en toile de fond.

J’avais cité ce lieu dans mon article consacré aux visites à faire lors d’un voyage sur la Côte d’Azur, grâce notamment aux recommandations de mes parents et aux conseils donnés par les voyageurs sur un forum. Je suis contente d’avoir découvert ce massif qui faisait parti pour moi des choses à faire et à voir dans le Var, autour de Cannes et de Saint-Raphaël.

La vue sur Sainte-Maxime et Saint-Tropez depuis le Pic du Cap Roux dans l'Esterel
La vue sur Sainte-Maxime et Saint-Tropez depuis le Pic du Cap Roux dans l’Esterel

Je réalise que je suis très sensible à la beauté des paysages et que c’est ma priorité de me rendre dans de jolis endroits lorsque je voyage, pour profiter d’une belle nature sauvage. Et ce n’est pas toujours nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour être émerveillé par de jolis panoramas !

Nous avons pris la voiture le samedi matin dès 8 heures afin de nous rendre au pied du massif de l’Esterel. Nous avions la chance d’être accompagnés de mon oncle, qui fait beaucoup de marche et d’escalade et qui connait très bien ce lieu.

Nous avons trouvé une place pour garer la voiture en bord de route (entre Agay et la gare du Trayas). Ce n’était pas le point de départ exact du sentier qui permet de faire la randonnée mais nous devions prendre un raccourci. A retenir pour une prochaine fois : les raccourcis sont rarement des raccourcis ! Nous avons marché dans des sentiers que seuls les animaux ou les sangliers avaient dû traverser, entre les buissons et les branchages. Notre petite aventure a duré une bonne vingtaine de minutes et j’en garde de bons souvenirs (et quelques griffures aussi).

Nous avons ensuite retrouvé le sentier aménagé spécialement pour atteindre le col du Cap Roux, situé à environ 450 mètres d’altitude. Le parcours, bien qu’il soit plutôt escarpé, est assez simple à suivre. Des enfants motivés peuvent tout à fait faire cette randonnée. L’ascension a duré environ 1h30. Ce qui fait la particularité de l’Esterel, ce sont ces jolis tons rouges, issues de la roche volcanique datant de l’ère primaire.

Lors de ce trajet et une fois arrivés en haut, c’est à dire au Pic du Cap Roux, on a pu profiter d’une très belle vue, d’une part sur la côte et la Mer Méditerranée, et de l’autre part sur les reliefs des Alpes.

L'arrière-pays (Alpes-Maritimes) depuis le Pic du Cap Roux dans l'Esterel
L’arrière-pays (Alpes-Maritimes) depuis le Pic du Cap Roux dans l’Esterel

Au sommet du Cap Roux, on aperçoit notamment au loin les villes et stations balnéaires de Saint-Aygulf, Sainte-Maxime, Saint-Tropez, et également de l’autre côté Cannes, Antibes et Nice. Le panorama sur la French Riviera est superbe !

La vue sur Cannes, Antibes et Nice depuis le Pic du Cap Roux dans l'Esterel
La vue sur Cannes, Antibes et Nice depuis le Pic du Cap Roux dans l’Esterel

Nous avons fait une petite pause en profitant de cette belle vue, et en se ressourçant grâce à la dernière goutte de notre bouteille d’eau et une bonne barre chocolatée.

La descente a ensuite très rapide, nous avons marché à un rythme soutenu et nous avons pris le bon sentier pour rejoindre la route. Au pied du massif de l’Esterel, on peut contempler les calanques qui sont situées en contrebas des falaises. Nous n’avons pas eu le temps de faire un petit plongeon mais le cadre est très joli et je vous recommande d’en profiter si vous voyagez entre Saint-Raphaël et Mandelieu-la-Napoule. Nous avons en tout cas bien profité des paysages de la Corniche d’Or sur le trajet du retour.

Une calanque en contrebas de la route de la "corniche d'or"
Une calanque en contrebas de la route de la « corniche d’or »

Cette matinée spéciale rando dans l’Esterel m’a donné envie de recommencer, et pourquoi pas un petit peu plus loin et dans un cadre encore plus dépaysant… J’ai consulté plusieurs voyages orientés sur la randonnée et sur le tourisme d’aventure qui pourraient me plaire.

J’aimerais vraiment faire un beau voyage au printemps prochain, peut-être en Tanzanie, en Amérique du Sud, dans le désert d’Oman ou en Jordanie.

Si mon rêve de voyage pouvait se réaliser, j’organiserai probablement mon circuit par l’intermédiaire d’Allibert Trekking. C’est une agence spécialisée dans le domaine de la randonnée et dans le tourisme d’aventure. Allibert Trekking possède des valeurs que je partage, basées par exemple sur le respect de l’homme et de l’environnement, et propose des voyages en lien avec le tourisme responsable. De plus, le siège social de ce tour opérateur est basé à seulement quelques kilomètres de chez moi, ce qui permettait d’obtenir des renseignements auprès d’un conseiller en direct et de réserver le voyage sur place, tout en passant par une entreprise locale.

Pendant vos vacances, aimez-vous faire de la rando ? Quelles destinations aimeriez-vous choisir pour faire un voyage spécial randonnée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *