5 lieux incontournables à visiter au Portugal, et devenez incollable sur cette destination

Dans cet article, Joëlle nous détaille ses coups de cœur pour 5 lieux à visiter absolument lors d’un voyage au Portugal. Cette luso-française a vécu plusieurs années dans ce pays d’Europe du Sud-Ouest. Elle s’attache aujourd’hui à promouvoir le Portugal et sa culture, notamment à travers son site www.portugalinbox.com et son livre « Explorer le Portugal en questions ». En lisant cet article, vous découvrirez des informations très intéressantes sur certaines villes du Portugal. Bonne lecture !

Visiter le Portugal autrement

Le voyage est une affaire très personnelle. Il est, en effet, possible de partir à la découverte d’un pays en suivant des chemins bien différents. Je vous propose ici une visite d’un Portugal intime puisque j‘ai suivi le fil de mes souvenirs d’enfance pour vous proposer mes 5 destinations coup de cœur.

Matosinhos, Leça et leurs abords

Mon grand-père paternel a été pêcheur l’été et tailleur l’hiver dans un quartier creusé à même la roche à Matosinhos, ville de la banlieue de Porto. Sa situation géographique en fait un des ports les plus importants du Portugal et le 1er pour ce qui est de la pêche de la sardine. Son port de pêche reste très pittoresque et son marché (mercado) un endroit incontournable pour découvrir le Portugal de l’intérieur. Autrefois elle était aussi un port de marchandises important mais cette activité a désormais largement déclinée. On y trouvait de nombreuses conserveries et il reste un patrimoine industriel certes un peu en friche mais très intéressant à voir. Vous y trouverez aussi de très bons restaurants de poisson où il est possible de très bien manger pour quelques euros à peine.

Sa plage n’est certainement pas une des plus belles du Portugal mais elle aura le mérite de vous y faire rencontrer les vrais Portugais. J’en garde de merveilleux souvenirs. Au bout justement de cette grande plage en direction de la Foz du Douro, vous tomberez sur le Castelo do Queijo littéralement « Château du Fromage ». Ne me demandez pas pourquoi il se nomme ainsi je ne l’ai jamais su. Mais il a été pour moi et mon frère un terrain de jeu exceptionnel. En suivant votre route toujours en direction de Porto vous traverserez la Foz (du Douro) la croisette des Portugais du Nord avec ses magasins et ses restaurants chics. Ce très joli lieu de promenade vous amènera tout droit à Porto.

Mais revenons à Matosinhos, car il y a bien des choses à y faire et à y voir. D’abord son église qui date du XVIIIe siècle, de style baroque portugais, elle est parfaitement caractéristique de l’architecture du pays. A l’intérieur vous pourrez admirer de superbes boiseries et une statue en bois du Christ absolument remarquable.

Igreja de Matosinhos au Portugal
Igreja de Matosinhos au Portugal

Puis son avenue marchande, la fameuse rua Brito Capelo, qui a longtemps été un point d’attraction majeur de la ville. Désormais elle est parcourue par le métro aérien ce qui lui a enlevé son charme d’antan mais elle reste un axe intéressant car vous pourrez y voir des boutiques aux décorations très anciennes : la librairie, la bijouterie et la pharmacie valent vraiment le détour. A la porte d’un des magasins de la rue, un perroquet très bavard vous y accueillera. Il est là depuis de très nombreuses années et il ravi petits et grands.

Son parc Basilio Teles à proximité de l’hôtel de ville est véritablement un endroit magique pour moi car il accueille un espace de jeu pour enfants où j‘adorais aller. Depuis il a bien entendu été rénové mais pour y être retourné avec mon fils et mes petites nièces je peux vous garantir qu’il conserve tout son intérêt… Pour les grands, il est un lieu de promenade et de rencontre à l’ombre de grands arbres. Juste à côté vous pourrez vous restaurer dans une des confeitarias de la ville, la confeitaria Ferreira. Ces pâtisseries à la portugaise sont des lieux où l’on peut prendre tous les repas de la journée du petit déjeuner au souper. On y sert des encas sucrés et salés mais aussi des repas simples et savoureux. Je peux vous affirmer que vous ne serez pas déçus d’autant que l’addition vous paraîtra très abordable.

Si vous en avez l’opportunité, je vous invite à découvrir la ville durant les trois semaines de la fête du Seigneur de Matosinhos entre fin mai et mi- juin. Car pendant cette période, les festivités sont nombreuses : la procession du 10 juin en l’honneur du saint de la ville bien entendu mais aussi une grande foire d’artisanat (FAMA) et un marché de la vaisselle.

Enfin, si vous avez un peu de temps, je vous conseille de traverser le pont mobile qui relie Matosinhos à sa voisine Leça da Palmeira où vous pourrez profiter d’une piscine absolument fantastique en bord d’Océan (Piscina das Marés) avec plusieurs bassins d’eau de mer. Elle a été conçue par le très grand architecte de la ville Álvaro Siza Vieira qui a reçu en 1992 le prix Pritzker, équivalent du Nobel en architecture. Un peu plus loin encore vous arriverez au bout du monde ! Et oui pendant de nombreuses années, la praia do Cabo do mundo littéralement la plage du bout du monde a alimenté mon imaginaire d’enfant.

Piscinas de Marés - Leça da Palmeira
Piscinas de Marés – Leça da Palmeira
@ Christian Gänshirt

Setúbal

Cette ville populaire se situe à 30 km au sud-est de Lisbonne. Il faut ainsi traverser le fleuve pour y arriver à partir de Lisbonne et cette première étape vous plonge immédiatement dans l’idée même du voyage. C’est donc une cité portuaire avec tout ce que cela peut impliquer d’activité et de charme. Longtemps premier port de pêche de la sardine, il reste aujourd’hui encore le 3e port le plus important de tout le pays. La sardine est d’ailleurs un de ses emblèmes. En effet, la sardine Setubalense aurait même reçu une mention honorifique lors de l’Exposition universelle de Paris en 1855 !

Vue sur la ville et le port de Setubal
Vue sur la ville et le port de Setubal

Cette situation géographique exceptionnelle dans l’estuaire du Sado, où il est possible d’observer de grands dauphins, lui confère un charme tout particulier. Les plages de sable fin du parc naturel de Arrábida sont véritablement magnifiques. Et même si Setúbal est aussi une ville industrielle importante, elle ressemble à un gros village. Vous pourrez vous promener au cœur de son centre historique dans un calme très agréable et puis profiter de son agitation festive.

Place de Setubal
Place de Setubal

Je l’ai découverte adolescente avec une bande d’amis en camping. Nous avions au départ prévu de n’y rester que 2 ou 3 jours et finalement conquis par sa magie très singulière nous y avons séjourné une semaine. Les Setubalenses sont très hospitaliers, vous ouvrent facilement leurs portes et vous permettent ainsi de découvrir un Portugal authentique en dehors des routes touristiques encombrées.

Vila Franca de Xira

A quelques encablures de Lisbonne, vous trouverez Vila France de Xira, une ville charmante et marquée par la tradition de la tauromachie à la portugaise (sans mise à mort). J’ai eu la chance d’y être lors des grandes fêtes du Colete Encarnado (gilet rouge) qui se tiennent au mois de juillet de chaque année. Et c’est véritablement impressionnant car il y a un lâché de taureaux en pleine ville avec de superbes cavaliers en gilet rouge pour les encadrer. Le tout dans une ambiance très festive et bonne enfant. A chaque coin de rue vous trouverez d’excellentes sardines grillées à déguster sur une bonne tranche de pain. La procession religieuse qui se tient le matin est aussi très typique avec de magnifiques chars décorés et des demoiselles habillées de manière traditionnelle. Vila France de Xira est la 4e ville la plus populaire du Portugal en termes de culture taurine après Moita do Ribatejo, Alcochete et Benavente et Samora Correia qui se partagent la 3e place. Au mois d’octobre, la ville propose aussi une très belle foire d’artisanat.

Vila Franca de Xira
Vila Franca de Xira

Portugal dos Pequenitos (Coimbra)

Tout près de la ville universitaire de Coimbra, vous trouverez un parc à thèmes unique et absolument magique. Si vous avez des enfants il est impératif d’y aller car vous leur offrirez une journée inoubliable.

Le parc « Portugal dos Pequenitos » littéralement Portugal des petits a été construit en 1940 par la volonté du professeur Bissaya Barreto, médecin et professeur. Le parc, dessiné par l’architecte Cassiano Branco, avait comme objectif à la date de sa fondation d’être un portrait vivant de la « portugalité ». Vous pourrez y rencontrer les maisons typiques de chacune des régions du Portugal, les monuments les plus significatifs du patrimoine du pays ou l’architecture des pays lusophones… le tout en miniature ! Mais le véritable plus par rapport aux divers autres parcs « miniature » c’est que les enfants (voire les grands J) peuvent concrètement entrer dans ces maisons et monuments… Enfant, je m’y suis construit des souvenirs incroyables !

Pequenitos
Pequenitos

Cap Espichel

Le Cap Espichel ou Cabo Espichel est un des lieux les plus impressionnants de la côte Bleue portugaise (Costa azul). C’est une falaise escarpée de 135 mètres de haut qui vous permet de réaliser le découpage des côtes européennes. Vous avez presque la sensation de voir le dessin d’une carte de géographie. Il vous donne une impression de bout du monde. La 1ère fois que j’y suis allée je devais avoir une petite dizaine d’années et j’ai eu le souffle coupé par la beauté du lieu.

Selon la légende, la Vierge est apparue sur ce cap et c’est pourquoi le site fut un lieu de pèlerinage très visité au Moyen Age. C’est aussi ce qui explique que vous y trouverez une chapelle dont l’intérieur est recouvert d’azulejos qui racontent l’histoire du Sanctuaire. Le « Sanctuaire de Nossa Senhora do Cabo » ou « Santuário da Pedra Mua », qui date du début du XVIIIe siècle, est entouré de bâtiments monastiques qui servaient à loger les pèlerins.

Sur le site vous pourrez aussi admirer un très beau phare, o Farol do Cabo Espichel qui date la fin du XVIIIe siècle. Mais il existe des documents qui attestent l’existence d’un phare à ce même endroit en 1430.

Le site dans son ensemble a été classé monument naturel en 1997.

Cap Espichel
Cap Espichel

Pour les amateurs de préhistoire, je conseille de pousser la visite jusqu’à la plage des Lagosteiros, qui se situe en contrebas du Cap Espichel car vous pourrez y découvrir des empreintes de dinosaures ! En effet, des scientifiques portugais et américains, y ont trouvé dans les années 90 des œufs de dinosaure fossilisés. Cette découverte fut un événement mondial et a permis des avancées majeures dans la connaissance de ces animaux.

J ‘espère vous avoir donné envie de découvrir ces sites et ces villes par vous-même. Pour toutes celles et tous ceux qui auraient envie d’en apprendre plus sur ce petit pays qui concentre bien des curiosités, j‘ai écrit un livre qui répond à toutes les questions que l’on peut se poser sur le Portugal : « Explorer le Portugal en questions ».

Un livre sur le Portugal

« Explorer le Portugal en questions » est un ouvrage qui réunit toutes les questions, des plus sérieuses aux plus insolites, que vous pouvez vous poser sur le Portugal. Rempli d’anecdotes et d’histoires savoureuses, ce livre quiz vous permettra de tester vos connaissances et de partir à la découverte du Portugal sous toutes ses facettes. 8 thèmes y sont abordés : histoire, géographie, patrimoine, culture, société, gastronomie, sport et langue.

magazine_pib

À travers 256 questions-réponses et près de 250 pages, vous pourrez explorer en famille ou entre amis la diversité d’un pays chargé d’Histoire et de secrets. De Lisbonne aux Açores, de son patrimoine à son mode de vie actuel, vous découvrirez mille détails sur le Portugal et ses habitants.

10

Pour en savoir plus :

http://www.portugalinbox.com/fr/fiche-produit-portugais/explorer-le-portugal-en-questions-livre-quiz.363.html

Parce que ce pays est encore méconnu et qu’il me semble essentiel de le promouvoir à sa juste valeur, j’ai imaginé une offre spéciale :
1 livre pour soi + 1 livre à offrir = 30% de remise sur le 2e livre qui contient d’ailleurs une page pour réaliser une dédicace

Pour en savoir plus :

http://www.portugalinbox.com/fr/fiche-produit-portugais/explorer-le-portugal-en-questions-pack-2-livres.364.html

Pour finir une phrase de l’unique lusophone prix Nobel de littérature José Saramago que j’aime beaucoup et qui définit bien d’après moi le voyage.

« É preciso ver o que não foi visto, ver outra vez o que se viu já, ver na Primavera o que se vira no Verão, ver de dia o que se viu de noite, com Sol onde primeiramente a chuva caía, ver a seara verde, o fruto maduro, a pedra que mudou de lugar, a sombra que aqui não estava. »

« Il est nécessaire de voir ce qui n’a jamais été vu, de revoir ce qui a déjà été vu, de voir au Printemps ce qu’on verra en été, de voir la nuit ce qu’on a vu la nuit, sous le Soleil ce qu’on a d’abord vu sous la pluie, de voir les champs verts, les fruits mûrs, la pierre qui a changé de place, l’ombre qui n’était pas là. »

José Saramago, Cadernos de Lanzarote (1994) [Prix Nobel de Littérature 1998]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *