5 lieux paradisiaques et incontournables à visiter en Sardaigne

Et si vous alliez faire un tour en Sardaigne ? La deuxième grande île italienne avec la Sicile offre une grande diversité de paysages. Des villages perchés dans les montagnes aux plages de sables fins nichées entre les falaises, la Sardaigne dispose de nombreux lieux paradisiaques qui vous feront oublier vos soucis du quotidien. Pour votre itinéraire, il vous suffit de suivre notre guide des 5 lieux paradisiaques à visiter en Sardaigne pour que vos vacances soient inoubliables.

Comment vous rendre en Sardaigne ?

Le moyen le plus simple et le plus rapide de vous rendre en Sardaigne est encore de vous y envoler. Pour connaître les différentes compagnies aériennes qui comptent cette île parmi leur destinations d’atterrissage et comparer leurs offres, vous pouvez vous référer à la page dédiée vols sardaigne de CharmingSardinia.

Le golfe d’Orosei

Pour commencer notre tour des lieux paradisiaques de la Sardaigne, cap sur la côte Est et le golfe d’Orosei. Une eau bleue turquoise, des plages aussi belles les unes que les autres et des falaises de calcaire : vous vous trouvez face à un paysage à vous couper le souffle. Vous en profitez pour faire des randonnées le long des falaises, explorer les grottes marines équipé d’une lampe frontale ou faire une virée en bateau depuis la ville Cala Gonone pour découvrir le golfe d’Orosei à partir de la mer Méditerranée.

Su Nuraxi

Nuraghe Su NaraxiLe site archéologique de Su Nuraxi de Barumini va plaire aux passionnés d’Histoire. Situé à 238 m d’altitude à l’ouest de la ville de Barumini, ces constructions défensives préhistoriques appelées nuraghi sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces nuraghi sont des tours circulaires qui ont été édifiées au cours du IIe millénaire avant J-C puis renforcées à l’époque carthaginoise et romaine. Su Nuraxi de Barumini constitue l’un des symboles de la Sardaigne.  

La Costa Smeralda

Située au nord de l’île, la Costa Smaralda est le repaire des touristes et de la jet-set. Les montagnes de granit se jettent dans la mer dans un décor de carte postale. Longue de 55 km, cette côte possède de nombreuses criques et plages toutes aussi idylliques les unes que les autres. Vous pouvez ainsi explorer la Liscia Ruja, la Spiaggia del Principe ou encore la plage Piccolo Pevero. Si vous en avez l’occasion, passez par le village Porto Cervo qui se trouve être le Saint-Tropez de la Sardaigne. Pour vous éloigner de la folie touristique, n’hésitez pas non plus à vous éloigner de la côte pour partir à la découverte des villages et des vignes de la région.

Parc national de l’Asinara

Stintino - la torre della Pelosa

Le parc national de l’Asinara situé au nord-ouest de la Sardaigne tient son nom de l’espèce unique présente sur cette large étendue sauvage : l’âne blanc. À travers des circuits guidés, vous observez la faune et la flore de plus près. Vous aurez également l’occasion de voir des animaux comme des faucons pèlerins, des moutons ou encore des sangliers au cours de vos randonnées. Amateur de plongée ? Le parc national de l’Asinara est l’endroit idéal pour nager avec les poissons et autres espèces aquatiques présentes au large des côtes de la Sardaigne.

Orgosolo

Orgosolo

Petit village situé dans les hauteurs de la Barbagia, Orgosolo est une étape incontournable de votre périple en Sardaigne. Le village est connu pour ses fresques murales qui illustrent les grands événements du XXe et du XXIe siècle. Longez la Corso Repubblica pour admirer les différentes œuvres de street art. Pour avoir un aperçu de quelques fresques murales présentes à Orgosolo, il vous suffit de cliquer par ici. L’art et la tradition se mélangent parfaitement dans ce village de Sardaigne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *