Créer un blog voyage : 10 conseils pour apprendre comment faire de A à Z !

Concevoir un blog voyage est une aventure qui peut tous nous tenter un jour ou l’autre. A l’approche d’un grand et long périple à travers le monde, on veut partager ses souvenirs et donner des nouvelles à ses proches. Fan de voyages, on souhaite aussi partager avec les autres tous ces moments passés et laissés une trace sur le web. On veut échanger, donner et recevoir des conseils. On peut également être tenté d’améliorer ses connaissances web et se laisse motiver par l’expérience de créer son propre site web. Je me suis laissée séduire par l’aventure il y a maintenant plus de 3 ans avec mon blog leprochainvoyage.com.

Les 10 étapes pour la création d'un blog voyage
Comment créer un blog voyage

Cet article vous permettra, je l’espère, de vous donner quelques idées au niveau des étapes essentielles auxquelles il est important de penser avant de se lancer, puis aux actions à réaliser afin de mettre en ligne et de développer son propre site.

L’objectif principal de ce post est donc de répondre à la question :

Comment créer un blog de voyage facilement ? Les 10 étapes principales !

Cet article s’applique bien évidemment également au blog mode, cuisine, déco, couture ou spécialisé dans le domaine de l’origami, bref, ces conseils s’appliquent à tous les secteurs. Les informations données proviennent des idées qui me passent par la tête, de mon expérience, de ma façon de voir les choses, libre à vous de vous faire ensuite votre propre opinion.

1 – Définir ses motivations : pour quelles raisons je souhaite créer un blog ?

Lancer un site internet demande du temps. Il est nécessaire d’attaquer par une première phase de réflexion et de se poser les bonnes questions.

Pourquoi je veux créer ce blog ? Quelles informations j’aimerais communiquer ? Quels seront les lecteurs ciblés ? Il peut s’agir par exemple de vos amis et de votre famille, des parents d’élèves si vous créez un blog de voyage scolaire etc.  Quelle organisation mettre en place ? Combien d’heures pas semaine je peux travailler sur ce projet ? Quel est mon budget ?

Toutes les réponses apportées vous permettront de savoir dans quelle direction vous vous orientez. Ces premiers choix sont importants pour bien se lancer. Il est cependant possible de décider et de s’adapter par la suite.

2 – Choisir le nom du blog, définir la charte graphique, faire un plan du site

Il s’agit d’une étape cruciale à définir avant le lancement d’un site web, et c’est à mon avis loin d’être la plus simple ! Pour le choix du nom de mon blog par exemple, je me rappelle avoir planché quelques heures, à hésiter avec plusieurs noms listés (difficilement trouvés) sur un morceau de feuille de papier. Le nom du blog peut aussi bien refléter et mettre en avant la thématique principale (inclure le mot voyage par exemple dans le nom), mais il peut très bien également s’agir d’un mot inventé. L’idéal est de choisir un nom qui nous ressemble. Pensez aussi à choisir le type d’extension que vous préférez (le .com, le .fr, ou autre).

Ensuite, il est important de concevoir la charte graphique, afin de définir et d’offrir à votre site une personnalité et des codes d’identités visuelles qui lui seront propres. Vous pouvez par exemple identifier quelle sera la couleur dominante du site, la typographie utilisée, et concevoir le logo. Le design dans son ensemble n’est pas à négliger car il facilite la lecture et il renforce également l’image du site.

Faire un plan de site s’avère également être une étape incontournable à la conception du blog. Dans un premier temps, l’idéal est de lister tous les contenus du site, puis de les organiser. Il faut définir ce que contiendra le menu, quels types de pages seront créées, et comment celles-ci seront organisées (accessibles depuis le menu ou depuis un lien disponible sur la page d’accueil par exemple). Il faut aussi éventuellement prévoir la présence d’un moteur de recherche, d’une éventuelle barre latérale ou d’un pied de page. Soigner l’arborescence est essentiel car cela facilitera la navigation de vos lecteurs sur le site, mais aussi votre référencement naturel en proposant des pages accessibles de premier ou second niveau.

3 – Réserver son nom de domaine

Vous avez en tête tous les éléments principaux liés à l’avant-création d’un blog, on passe à présent à l’action ! Deux options s’offrent  à vous : si vous souhaitez créer un blog 100% gratuit, que vous n’avez pas particulièrement de « grande ambition » avec celui-ci, et que vous ne voyez aucun inconvénient à avoir un site dont l’adresse serait par exemple : monsuperblog.wordpress.com, vous pouvez passer directement à l’étape 4. Personnellement, je vous conseillera plutôt d’acheter un nom de domaine, car vous possèderez votre propre site internet, vous maitriserez entièrement son contenu et vous bénéficierez d’un meilleur référencement dans Google, mais cela dépend bien sûr de votre projet.

Vous avez choisi de réserver votre nom de domaine ? Sachez que plusieurs hébergeurs de sites existent : OVH, 1&1, Online… Personnellement, j’ai choisi OVH et j’en suis très satisfaite. Il vous suffit de vous laisser guider, à savoir de vérifier la disponibilité de votre nom de domaine, créer un compte client, puis de commander le domaine et hébergement. Le prix est relativement accessible, je paye ce service environ 30€ par an. Il s’agit de la seule charge financière (obligatoire) à régler dans mon cas.

Réservation d'un nom de domaine avec OVH
Réservation d’un nom de domaine avec OVH

4 – Choisir son CMS (le logiciel qui vous aidera à gérer votre site web et son contenu)

Si vous avez de très bonnes compétences en informatique, vous n’avez pas besoin spécialement d’un CMS, il « suffit » dans ce cas de coder via Notepad++ et de créer le template afin de concevoir le site. C’est assez long à faire. Personnellement, si vous souhaitez créer le blog rapidement, même sans aucune connaissance informatique et technique, je vous conseille de passer par un CMS.

Cet outil, gratuit, permet de gérer le contenu du site (publier un article en quelques clics), et de l’organiser. Les CMS les plus connus sont : WordPress / Prestashop / Joomla / DotClear / Drupal. Il est possible également de passer par des plateformes comme Blogspot. Je vous conseille de choisir WordPress. Il est très clair et simple de créer son blog avec ce CMS. Et il existe de nombreuses possibilités de personnalisations.

Vous pouvez à présent passer à l’étape de la création de votre blog. Si par exemple, vous souhaitez gérer votre site via WordPress (gratuit), rendez-vous dans votre compte OVH, et paramétrez votre CMS en sélectionnant « WordPress ». Suivez les étapes jusqu’au lancement de celui-ci.

5 – Personnaliser les options (le thème, le design, le CSS)

Votre site est créé, cependant, tout reste à faire. Je vous conseille de commencer par la personnalisation. En effet, avant de commencer à publier des articles, faire la promotion de votre site etc., il parait important de mettre en avant l’identité visuelle de votre blog voyage (ou autre !), et de le rendre agréable à consulter. Commencez par personnaliser le thème principal de votre blog. Pour cela, dans WordPress, il faut se rendre dans la section « Apparence ». De nombreux formats gratuits sont intéressants. Il y a aussi de jolis thèmes payants.

Une fois le thème installé, le design du blog commencera à prendre forme. Il est possible ensuite de personnaliser le site d’une manière générale, en changeant par exemple les typographies et les couleurs. On peut également ajouter une image ou modifier la couleur d’arrière plan, une image d’en-tête (le logo). On peut aussi décider de créer une sidebar à gauche ou à droite. Ces éléments peuvent être paramétrés directement dans la rubrique « Apparence ».

Toujours dans cette section, vous pouvez cliquer sur « Éditeur » afin d’accéder à la feuille de style (style.css). C’est ici que de nombreuses personnalisations peuvent être accomplies (taille des caractères des polices choisies, distance du titre depuis la marge etc…). Renseignez-vous bien avant de valider des changements. Si vous n’êtes pas sûr du résultat lié à un nouveau paramétrage, enregistrez bien la version initiale avant de faire la modification, car vous pourriez passer pas mal de temps à chercher d’où vient l’erreur (je parle en connaissance de cause) !

Le CSS sur WordPress
Le CSS sur WordPress

6 – Personnaliser la page d’accueil du site, et créer le menu

Le blog commence à prendre forme petit à petit. Pour un blog de voyage ou tout autre site internet, vous avez deux options pour la page d’accueil : soit créer une page statique (il y aura toujours la même information sur cette page, une présentation de votre projet par exemple), soit une page qui affiche automatiquement les derniers articles. J’ai choisi la deuxième option mais les deux se prêtent bien à un blog.

Dans tous les cas, il est nécessaire de créer et bien organiser le menu afin que les lecteurs trouvent facilement l’information ou la rubrique qu’ils recherchent. C’est toujours dans les « Apparences » que vous pouvez gérer le menu.  Il faut créer une page ou une catégorie par exemple, puis l’ajouter dans la structure du menu, et enfin classer dans l’ordre désiré.

7 – Créer les comptes sur les réseaux sociaux et les afficher sur le blog

C’est un point à ne pas négliger compte tenu de l’importance des réseaux sociaux pour communiquer avec son lectorat, développer sa notoriété et nouer des liens dans la communauté.

Il existe un grand nombre de sites de réseaux sociaux. Il parait incontournable de créer un compte sur Facebook et Twitter. Pour un blog de voyage, la photo occupe une place importante, il est donc vivement conseillé de les mettre en avant à travers un compte Instagram et Pinterest.

Vous trouverez également probablement un intérêt à ouvrir un compte sur Google+, Hello Coton, Geo etc.

Lorsque les comptes seront ouverts sur ces réseaux sociaux, pensez à les personnaliser en ajoutant votre logo, un descriptif, des images…

Pour promouvoir les pages de vos réseaux sociaux, il est utile de les mettre en avant directement sur le blog. Pour cela, on peut par exemple ajouter une extension. Pour procéder, j’ai inséré un petit bout de code dans un widget que j’ai placé dans la barre latérale droite de mon site. Ce tuto de wpchannel.com vous aidera à mettre en place le widget Facebook.

Ajout du widget réseaux sociaux sur WordPress
Ajout du widget réseaux sociaux sur WordPress

8 – Télécharger des plugins nécessaires au développement de votre activité

Avec WordPress, il existe un très large choix d’extensions, qui permettent de mettre en place très facilement des informations ou des outils attractifs sur un blog.

Je vous conseille de lire des articles sur le web listant les meilleurs ou les indispensables plugins de WordPress, et d’intégrer les plus populaires. Par exemple : Akismet pour lutter contre le spam de commentaire, WordPress SEO by Yoast pour optimiser les contenus publiés et réaliser des réglages importants pour votre référencement naturel dans Google, Google WML Sitemaps pour générer automatiquement le sitemap contenant les URL que Google doit crawler, Google Analytics for WordPress pour consulter les statistiques du blog, Cookie Notice pour informer de la présence de cookies sur le site (obligation légale), MailPoet pour la gestion des newsletters, BackWPup pour réaliser des sauvegardes, ou encore Contextual Related Posts pour suggérer automatiquement en bas de chaque post des articles similaires.

Intégrer une extension contraint à importer du code et des éléments que vous ne maitrisez pas entièrement, c’est pourquoi, il est recommandé d’installer uniquement des plugins réputés et fiables.

9 – Écrire le premier article

Ce n’est pas une étape facile, elle est pourtant importante. C’est à ce moment là que l’on peut être confronté à l’éventuel syndrome de la page blanche. On ne se laisse pas abattre, on réfléchit au thème que l’on souhaiterait aborder (la présentation du blog, le récit d’un précédent voyage par exemple), on prépare le plan et on se lance dans la rédaction. On réalise la mise en forme, on ajoute des photos qui peuvent être idéalement personnelles ou récupérées sur le web (les images libres de droits « Creative Commons » sur Flickr par exemple, en prenant le soin de citer la source). On ne néglige jamais la relecture. Enfin, il ne reste plus qu’à publier ce premier article sur le web et en faire la promotion.

10 – Développer son blog

Selon le principal but de votre site internet et les objectifs que vous vous êtes fixés, l’étape suivante est la plus longue ! Vous devez à présent gérer votre blog et le faire vivre au quotidien en publiant des articles assez fréquemment, idéalement à intervalle régulier.

Je vous conseille de mettre en place tous les éléments visuels souhaités et de travailler sur le design afin que votre site internet soit agréable à voir et à lire pour les internautes.

L’optimisation technique, destinée à favoriser votre référencement dans Google est une étape clé si vous souhaitez obtenir du trafic depuis les moteurs de recherches. Pour cela, il est important d’envoyer le sitemap, de paramétrer son compte Google Webmaster Tools, d’optimiser le contenu et notamment le titre de vos pages, le nom des images etc.

Obtenir des liens de qualité depuis d’autres sites web pourrait vous aider à bien référencer vos pages dans Google, et aussi d’augmenter votre trafic. Vous pouvez par exemple intervenir dans un forum, en publiant un contenu intéressant dont vous maitrisez le sujet, et ajouter un lien vers un article de votre blog qui contiendrait plus d’informations sur ce sujet.

Être présent sur les réseaux sociaux est également important pour développer sa notoriété dans le but final d’acquérir un trafic qualifié.

Aussi, l’envoi d’une newsletter hebdomadaire ou mensuelle permet de rappeler à vos lecteurs que le blog contient de nouvelles informations, et il est utile de les inciter à cliquer pour qu’ils visitent régulièrement votre blog voyage, et les fidéliser.

Enfin, l’organisation de partenariats (un jeu concours par exemple), peut être l’occasion d’accroitre temporairement le trafic de votre site autour d’un sujet particulier.

Un blog commence par recevoir en général 1 ou 2 visites par jour, puis une dizaine au bout de quelques semaines. Vous atteindrez peut-être 100 visites par jour au bout de quelques mois, puis qui sait, vous franchirez le cap de 1.000 ou 10.000 visites journalières quelques mois ou années après. Vous découvrirez avec Google Analytics de précieuses informations sur votre trafic. Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de secret, le trafic se mérite et c’est la récompense d’un long travail accompli, et de qualité. La clé principale est la patience. Le développement d’une activité se réalise généralement sur la durée, et il arrive fréquemment de rencontrer de petites contrariétés, suivies de bonnes surprises. Bref, quand on a beaucoup de volonté, et la possibilité d’avancer, on ne lâche rien !

Évolution du trafic du blog selon Google Analytics
Évolution du trafic du blog selon Google Analytics

J’anticipe vos éventuelles questions, j’espère d’ailleurs que vous serez nombreux à réagir et à critiquer cet article.

Les principales questions que l’on se pose lors de la création d’un blog, avec les éléments de réponses :

Créer un blog WordPress, est-ce vraiment la meilleure solution ?

A mon sens, oui. Il s’agit de la plateforme de blog la plus connue et la plus utilisée à travers le monde. Elle est intuitive, bien organisée, elle peut correspondre à tous les niveaux de connaissances informatiques. Elle est également très simple à personnaliser. Elle nous simplifie vraiment la vie.

N’hésitez pas également à vous renseigner, vous trouverez peut-être plus d’intérêt à utiliser Joomla, Drupal ou des plateformes comme Blogger de Google ou Skyblog, qui sait.

Enfin, si vous avez de très bonnes connaissances en informatique, vous pouvez bien sûr concevoir vous-même votre site de A à Z mais cela va vous prendre pas mal de temps, et vous ne pourrez pas profiter de certaines fonctionnalités de WordPress à moins de les développer aussi par vous-même.

Créer un blog gratuit, c’est possible ?

Oui et non, en fait, tout dépend de vos ambitions. Si vous souhaitez créer un site entièrement gratuit, vous serez alors contraint de vous enregistrer avec un nom du type : monblogdevoyage.wordpress.com. Votre site est hébergé dans ce cas par WordPress. Vous serez contraint de diffuser les publicités de WordPress, vous aurez plus de mal à obtenir une place dans les résultats de Google, votre site n’aura pas sa propre identité. Cela convient si vous n’avez pas spécialement de « grandes ambitions ».

Je vous conseille fortement d’acheter au minimum votre nom de domaine pour être libre de posséder votre propre site. Cela coûte environ 30€ par an. Vous pouvez effectuer la réservation de votre domaine par exemple sur OVH. Tout le reste sera gratuit, à part si vous vous laissez tenter par des plugins payants ou si vous vous offrez les services d’un webdesigner, mais tout cela est facultatif.

Enfin, sachez que créer un blog peut coûter cher si vous faites tout externaliser (la création du site par une agence spécialisée, la mise en place d’une campagne de notoriété ou de référencement etc). Un conseil : faites-le par vous même, ce sera l’occasion d’apprendre des choses intéressantes !

Comment créer un blog privé ?

Vous souhaitez que votre site reste confidentiel ? C’est possible ! Plusieurs options sont possibles dans ce cas-là.

Vous pouvez créer un blog classique et dans les paramètres indiquer que votre site ne doit pas être exploré par les moteurs de recherches. Ainsi, votre blog ne sera pas visible dans Google. Il sera cependant visible par tous ceux qui connaitraient le lien direct de votre site.

Si vous souhaitez qu’il soit 100% privé, vous pouvez décider d’ajouter un mot de passe : seules les personnes qui connaitraient ce code pourraient accéder et lire votre contenu.

Vous pouvez aussi vous inscrire directement sur une plateforme qui garantit que votre contenu sera privé.

Créer un blog sans pub, comment faire ?

Pour cela, comme je le disais un petit plus haut, il faut à tout prix éviter de gérer un blog qui est hébergé sur une plateforme, comme monblogdevoyage.wordpress.com ou monblogdevoyage.blogspot.fr. En effet, celles-ci peuvent diffuser de la publicité sur votre site (des bannières publicitaires principalement), sans vous demander votre avis. Il ne vous reste donc plus qu’à acheter votre domaine afin d’être libre de diffuser ou non de la publicité.

Des alternatives à la création d’un blog existent-elles ?

Il existe également d’autres possibilités pour communiquer et échanger sur internet, sans toutefois passer par la création d’un blog, car sachez-le, celui-ci pourrait s’avérer contraignant (et oui, je n’ai jamais dit que toutes ces actions se faisaient en seulement 5 minutes) !

Vous pouvez par exemple créer un compte sur les réseaux sociaux que vous alimenteraient un petit peu comme un blog de voyage. C’est une bonne solution si vous voulez partager essentiellement des sentiments, des photos, quand bon vous semble. Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, Whatsapp pourraient être vos alliés si vous souhaitez communiquer avec vos proches ou vos followers. L’avantage est que certains réseaux sociaux possèdent des groupes et des thématiques, vous pouvez ainsi échanger des informations selon vos hobbies.

Il est possible également de raconter ses récits de voyages sur des forums ou sur des sites spécialisés. L’avantage est que vous n’avez pas de développement ni de personnalisation du site à prévoir. Le contenu ne vous appartient cependant pas.

J’espère que cet article vous aidera à vous laisser tenter par l’expérience de la création d’un blog, et que vous disposez de nombreux éléments qui vous aideront à sa mise en ligne. N’hésitez pas à réagir à cet article en écrivant un commentaire afin de donner vos propres conseils ou de poser vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *