Mon récit de voyage à Marrakech

Marrakech est une ville à visiter absolument lors d’un voyage au Maroc. J’en garde d’excellents souvenirs, d’autres un peu plus controversés, mais je recommande vivement de passer un ou deux jours à Marrakech lorsque l’on a la chance de visiter le Maroc. J’espère que vous pourrez lire à travers ce carnet de voyage de précieuses informations pour préparer votre prochain séjour au Maroc, et que cet exemple de carnet de voyage pourra vous inspirer.

Les épices de Marrakech
Les épices de Marrakech

Nous avons visité, mon ami et moi, Marrakech il y a quelques mois, lors de notre tour du sud marocain. Nous sommes restés seulement un jour et demi à Marrakech, le temps de visiter les principaux points d’intérêts (mais nous n’avons pas eu le temps de trainer). Cette ancienne ville impériale dispose d’un héritage historique important, notamment parce que de multiples dynasties se sont succédées :  les Almohades, les Almoravides et les Saadiens. L’architecture des bâtiments et des monuments historiques est très intéressante.

Maguy experte MarocAvant de partir, j’ai demandé conseil à Maguy : c’est l’experte locale de TraceDirecte. Elle a pour mission de concevoir des voyages authentiques à Marrakech et au Maroc.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec elle via votre espace client et même l’appeler au Maroc (le numéro est gratuit) !

Le matin, nous avons commencé la visite de Marrakech en nous rendant au jardin de la Ménara, situé à proximité du centre-ville. Sur la route, j’ai été surprise de découvrir la circulation dense de l’Avenue Mohammed V. Certains touristes se déplacent en calèche, d’autres réalisent des randonnées à dos de chameau, c’est assez dépaysant !

Dans les jardins de la Ménara, on découvre une quarantaine de variétés d’oliviers, ainsi que le système d’irrigation mis en place, vieux de plus de 700 ans. C’est un grand bassin situé à côté d’un pavillon qui a pour rôle de réservoir. J’ai beaucoup apprécié la visite de ces jardins, c’est l’occasion de faire une jolie balade et de souffler un peu, car l’ambiance y est relativement calme, comparée au tumulte de la place Jemma-El-Fna, que j’ai eu l’occasion de découvrir dans l’après-midi…

Les jardins de la Ménara à Marrakech
Le pavillon des jardins de la Ménara à Marrakech

Nous avons ensuite pris le taxi en direction de la mosquée Koutoubia. Plutôt que de nous déposer à proximité de la Koutoubia, le chauffeur a préféré nous déposer à proximité, devant le magasin de son cousin en nous en encourageant à y rentrer… Cela nous a surpris au début mais au Maroc, c’est comme ça… nous avons donc rejoint la Koutoubia à pied ! Cet édifice religieux représente l’art des Almohades (même si la construction de ce monument a débuté sous la dynastie des  Almoravides au 12° siècle). Cette mosquée est aussi appelée la « mosquée des libraires » car elle se situait au souk des marchands de manuscrits. L’architecture extérieure de la Koutoubia, et notamment du minaret vaut vraiment le coup d’œil. Le parc situé autour de ce monument est aussi très paisible et appréciable.

Le minaret de Koutoubia à Marrakech
Le minaret de Koutoubia à Marrakech

Nous avons déjeuné puis nous avons marché dans le quartier de la Kasbah pour rejoindre les tombeaux saâdiens. J’ai apprécié la décoration et la beauté des tombeaux. Ces derniers datent du 16° siècle mais ils auraient été découverts puis restaurés seulement au début du 20° siècle. Le mausolée le plus surprenant est celui qui est composé de 12 colonnes et qui abrite la tombe du sultan Ahmed El Mansour de la dynastie des saâdiens.

Les tombeaux saâdiens de Marrakech
Les tombeaux saâdiens de Marrakech

Départ ensuite en direction du palais de la Bahia. Ce bâtiment du 19° siècle vaut vraiment la peine d’être visité, rien que pour découvrir sa superbe architecture marocaine. A l’époque, c’était le palais le plus majestueux du Maroc. Le « palais de la belle » était en fait un cadeau du vizir pour sa favorite. On y découvre comment vivait Ahmed ben Moussa et ses 4 épouses, sans oublier ses 24 concubines. Les pièces sont décorées de marbre, de peintures sur bois, de vitraux et de sculptures. Les patios sont tout autant superbes. Aujourd’hui, une partie de ce palais de 8.000 m2 est ouvert aux visites, accueille des expositions d’art et une autre partie privée servirait d’hébergement pour la famille royale marocaine.

Le palais de la Bahia à Marrakech
Le palais de la Bahia à Marrakech

Nous nous sommes aussi rendus au musée des Beaux-Arts Dar SI-Saïd. En nous y allant, j’ai apprécié de découvrir un joli quartier composé de jolies ruelles et d’impressionnants riads. Je ne suis pas très « musée » mais j’ai tout de même apprécié d’en découvrir un petit plus sur l’artisanat marocain et sur la culture. Il y a par exemple de jolies présentations de bijoux, de costumes et de poteries. D’autant que la décoration du Musée et le bâtiment qui l’abrite est plein de charme.

Puis direction les souks de Marrakech… C’est bien sûr une étape incontournable pour découvrir pleinement cette ville impériale. On se promène donc dans ses étroites ruelles ou les souks de petite taille se succèdent. La foule est présente et on se bouscule presque pour avancer, sans parler des mobylettes qui déambulent de tous les côtés… On y apprécie le charme des objets traditionnels marocains (babouches, tapis, services à thé…), on s’enivre de la bonne odeur des épices, on apprécie l’ambiance assez particulière, mais on y achète rien ! D’une échoppe à l’autre, les prix passent du simple au double. Bien sûr, il faut négocier les prix mais je ne supporte pas la pression de la part des commerçants. Ils feront par exemple tout pour vous vendre un T-shirt beaucoup trop petit et j’en passe. Toutes les occasions sont bonnes pour nous demander une pièce (une photo, demander son chemin…). Cela restera cependant un moment inoubliable !

Visite des souks de Marrakech
Visite des souks de Marrakech (les boutiques sont fermées le vendredi à l’heure de la prière)

En sortant des souks de Marrakech, nous arrivons sur la place Jemma-El-Fna. Cet endroit populaire abrite de nombreux marchands et commerçants avec leurs stands et leurs restaurants ambulants. La place Jemma-El-Fna est inscrite au patrimoine de l’UNSECO. Elle est réputée notamment pour sa vie animée et surprenante. Vous y verrez des charmeurs de serpents, des singes, des cracheurs de feu… Attention, si vous voulez prendre une photo, on va vous demander de payer une somme assez exorbitante. Pour apprécier « tranquillement » cette place et pour prendre des photos, l’idéal est d’aller boire un verre dans un café et de rejoindre la terrasse (prévoir quelques euros) !

La place Jemma-El-Fna de Marrakech
La place Jemma-El-Fna de Marrakech

Globalement, je garde de bons souvenirs de mon voyage à Marrakech. C’est une ville surprenante, trépidante, à l’architecture merveilleuse. Un à deux jours permettent de découvrir les principaux attraits de Marrakech. Personnellement, nous n’aurions pas souhaité y rester plus longtemps car nous étions un peu « fatigués » par l’acharnement des vendeurs dans les souks. Je recommande cependant bien sûr de visiter Marrakech, mais surtout de découvrir le sud du Maroc que j’ai adoré. Vous pouvez d’ailleurs lire sur mon blog voyage mon récit de voyage dans le désert du Maroc et dans les dunes de Merzouga. Ra

Avez-vous déjà visité Marrakech ? Avez-vous apprécié cette ville ?

Raconter un voyage n’est pas un exercice facile, alors n’hésitez pas à commenter ma façon de parler de ces quelques jours passés à Marrakech.

Summary
Article Name
Carnet de voyage à Marrakech
Description
Découvrez mon récit de voyage à Marrakech. Je raconte mes impressions sur cette ville et je décris les visites incontournables de Marrakech.
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *