Mon récit de voyage en Sardaigne #2

J’espère que la première partie de mon récit de voyage en Sardaigne vous a plu ! Pour lire la suite de mon aventure 100% sarde, c’est par ici !

Jour 4 : Castelsardo / Alghero / Capo Caccia / Bosa

Nous sommes partis en milieu de matinée de Castelsardo en direction de la ville d’Alghero. Nous avons eu beaucoup de chance car nous avons réussi à trouver une place sur la parking gratuit situé près du centre-ville. Nous nous sommes promenés sur le port, à la recherche d’informations sur les départs en bateau vers le Capo Caccia, pour aller visiter la Grotte de Neptune. Malheureusement, les horaires ne nous convenaient pas et les tarifs nous paraissaient assez chers (15€ l’aller/retour en bateau par personne). Nous avons donc visité brièvement le centre-ville d’Alghero, puis nous avons repris la voiture en direction du Capo Caccia.

Pour accéder au site de la Grotte de Neptune, il faut descendre plus de 600 marches, de bonnes chaussures sont donc nécessaires (ainsi qu’une grande motivation pour effectuer la montée sur le chemin du retour) ! Le chemin conduisant à cette grotte est très joli, la descente se fait au bord des falaises. L’entrée est chère (13€), mais cela vaut la peine, les salles aux colonnes de stalactites et de stalagmites sont assez impressionnantes.

Grotte de Neptune
Grotte de Neptune

Une fois la visite terminée, nous sommes allés en direction de la ville de Bosa afin de rejoindre des amis, qui nous ont gentiment hébergés pendant deux nuits.

La route qui relie Alghero à Bosa au bord de la côte est superbe !

Route d'Alghero vers Bosa
Route d’Alghero vers Bosa

10 kilomètres avant d’arriver à Bosa, nous nous sommes arrêtés à la « Torre Argentina », un lieu fréquenté par les sardes du coin, pour une petite pause baignade. Le coin est joli mais les rochers rendent l’accès à la mer difficile.

Nous avons ensuite rejoint nos amis à Bosa !

Jour 5 : Bosa

Nous avons découvert cette petite ville qui possède une architecture riche, de jolies maisons colorées et un château perché sur la colline.

Bosa
Bosa

Nous avons passé une bonne partie de la journée sur la plage de Bosa Marina. Et le soir, nous avons goûté le fameux cochon de lait, puis le digestif de la Sardaigne : la myrte !

Jour 6 : Bosa / Nuoro / Orgosolo / Orosei / Dorgali

Direction la ville de Dorgali où nous avions réservé notre nuit. Nous avons donc traversé la Sardaigne d’Ouest en Est et contemplé de beaux paysages montagneux ! Nous nous sommes arrêtés à Nuoro pour pique-niquer, nous n’avons pas pris le temps de visiter cette ville car elle ne semble pas présenter d’intérêt touristique particulier.

Nous avons ensuite pris la direction d’Orgosolo. Ce village est réputé pour avoir été la patrie du banditisme. Les touristes ne sont pas vraiment accueillis à bras ouverts à Orgosolo… mais le village est intéressant à visiter pour ses jolies peintures murales qui témoignent des revendications politiques extrémistes des habitants.

Peinture murale à Orgosolo
Peinture murale à Orgosolo
Orgosolo
Orgosolo

Ce sont des impacts de balle sur la porte blanche, non ?! J’ai découvert ça en regardant la photo, à mon retour de voyage…

Changement de décor, nous sommes ensuite allés à la plage de Cala Liberotto (à une vingtaine de kilomètres d’Orosei) pour profiter de la mer.

Puis nous avons rejoint l’agriturismo Bio Farm Cucchè près de Dorgali où nous avons dormi une nuit (une très bonne adresse). Je vous conseille vivement de réserver le dîner dans cette ferme car il présente un super rapport qualité/quantité/prix !

Jour 7 : Dorgali / Cala Gonone / Cala Luna / Olbia

Pour notre dernière journée en Sardaigne, nous sommes allés à Cala Gonone. Le chemin pour s’y rendre à partir de Dorgali est joli mais sinueux (comme en Corse) ! Nous aurions souhaité faire le tour des plages situées à proximité de Cala Gonone en utilisant un petit bateau mais ceux-ci partent en tout début de matinée. Nous avons donc réservé une excursion qui combine la visite des grottes Del Bue Marino et de la plage de Cala Luna, un petit coin de paradis très fréquenté par les touristes.

Grotte du Bue Marino près de Cala Gonone
Grotte du Bue Marino près de Cala Gonone
Plage de Cala Luna
Plage de Cala Luna
Grotte de Cala Luna
Grotte de Cala Luna
Cala Luna
Cala Luna

Après deux heures de repos sur la plage de Cala Luna, nous avons rejoint la ville d’Olbia. Nous avions réservé une nuit dans un belle maison d’hôtes près d’Olbia, mais la chambre avait subit un dégât des eaux, le propriétaire nous a donc gentiment offert une nuit dans un hôtel situé en centre-ville. Nous n’avions pas prévu de nous arrêter à Olbia mais nous avons profité de cet événement pour nous promener le soir dans la rue animée du centre historique.

Jour 8 : Olbia / Genève / Grenoble

Nous avons rejoint l’aéroport d’Olbia, puis nous avons atterris à l’aéroport de Genève pour retourner ensuite à Grenoble avec la navette.

Je garde de très bons souvenirs de mon voyage en Sardaigne. C’est une destination idéale pour ceux qui souhaitent voyager en Europe et profiter de superbes paysages. Les criques et les eaux translucides de la Sardaigne, c’est le paradis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *