Pourquoi faire un voyage au Japon ?

Christophe nous raconte dans cet article sa passion pour le pays du Soleil Levant, et nous donne de nombreuses bonnes raisons de faire un voyage au Japon, bonne lecture !

Le Japon est l’une des destinations touristiques les plus emblématiques tant ce pays nous renvoie une série d’images d’Epinal qui évoquent en chacun d’entre nous des sentiments complexes. Entre tradition et modernité, entre temples et gratte-ciels, entre paysages sublimes et mégalopole trépidante, le pays du soleil levant ne laisse pas indifférent. C’est ainsi que diverses raisons peuvent pousser les voyageurs en quête de dépaysement à faire une douzaine d’heures d’avion pour vivre une expérience unique. Parfois par curiosité, par envie d’évasion ou de découverte ou tout simplement pour une immersion totale, le Japon est souvent le voyage d’une vie.

Alors, si vous avez encore des doutes sur l’intérêt de découvrir ce pays unique, voici diverses raisons qui vont certainement vous motiver. Bien sur, on pourrait vanter le riche héritage historique, le véritable musée à ciel ouvert que sont des villes comme Kyoto ou Nara. J’ai préféré dans cet article vous présenter la vision plus personnelle d’un passionné du Japon qui préfère les voyages hors des sentiers battus.

Une richesse gastronomique incroyable

Bien sûr, vous connaissez les sushi, maki et yakitori. Mais contrairement aux idées reçues, la cuisine de l’archipel nippon ne se résume pas à cela (de même que la cuisine française ne se limite pas à la tartiflette, le boeuf bourguignon et le cassoulet).

Chaque région a ses propres spécialités et à ce jeu c’est le Kansai (la région autour de Kyoto) qui fera la part belle à vos papilles. La cuisine de rue est riche de mille et une saveurs, et dans le centre de l’ancienne capitale impériale ne manquez pas le marché de Nishiki où vous découvrirez les ingrédients de la cuisine Kaiseki, un assortiments de plusieurs petits plats préparés avec des produits de saison.

La ville de Osaka a vue la naissance de l’Okonimiyaki, une sorte de pizza/crêpe à base de choux ciselé que l’on agrémente avec diverses garnitures, souvent à base de poisson. Okonimiyaki signifie littéralement « ce que vous voulez manger, grillé ». C’est un plat populaire qu’il est conseillé de manger dans de petits restaurants de quartier, là où il n’y a que quelques tables. Ambiance garantie !

S’il y a bien un conseil à donner, c’est bien de privilégier les endroits intimes, à l’écart du flot de touristes. Vous ne parlez pas japonais ? Vous avez peur de ne pas comprendre la carte ? Ne vous inquiétez pas, le personnel est souvent très agréable et en devanture du restaurant il est courant de voir des représentations en plastique des plats proposés. Il vous suffit donc de montrer ce que vous voulez. Au pire, vous gouterez quelque chose d’inconnu avec à la clé une belle découverte culinaire !

Le Japon : au coeur des tendances et de la mode de demain

Vous pensiez les japonais très conformistes dans leur uniforme ou style vestimentaire classique et impersonnel ? C’est certainement le cas dans le milieu professionnel, mais les japonais font aussi preuve d’une grande imagination et d’une créativité débordante. Encore une dualité qui ne peut laisser indifférent.

Le quartier de Harajuku et notamment la rue Takeshita sont le lieu de rencontre de la jeunesse nippone, haute en couleur et à la pointe des tendances. On y trouve tous les style, de la lolita kawaii en passant par les gothiques et le cosplay.

Les designers de mode ne s’y trompent pas et viennent y passer des journées à étudier ces différents styles, et s’en inspirent pour faire les tendances de demain. Excentricité et look décalé sont au coeur de cette petite rue piétonne jonchée de boutiques de vêtements et d’accessoires. De quoi passer une journée shopping tout en profitant des petits bars et restaurants toujours bondés.

Un sens inégalé de l’hospitalité

S’il y a bien un domaine qui étonne quand on arrive pour un premier voyage au Japon, c’est le sens du service et de l’hospitalité. Quand on commence à s’intéresser un peu à la culture du pays, on se rend compte qu’un comportement solidement ancré est de privilégier l’intérêt du groupe par rapport à son intérêt personnel.

A l’hôtel, dans les restaurants ou dans les magasins on vous traitera avec le plus grand des respects. Et cela peur paraitre déstabilisant si vous avez appris quelques mots de japonais avant votre voyage, car dans cette relation professionnelle qu’il y aura par exemple entre vous et le réceptionniste de l’hôtel, celui-ci vous parlera dans une forme verbale que l’on appelle le Keigo. Si en français on rajoute des mots de respects, par exemple « je vous prie de bien vouloir », « Auriez vous l’obligeance de », dans le Keigo de nombreux verbes changent, et des préfixes honorifiques sont ajoutés. Après tout, cela fait partie des coutumes locales, et ne vous inquiétez pas pour la barrière de la langue. Dans la plupart des hôtels le personnel parle un peu anglais (mais rarement français).

Donc, un grand sens de l’hospitalité qui se rencontre aussi dans la vie de tous les jours. Lors de mon premier voyage au Japon, je me suis fait accoster plusieurs fois par des japonais qui me demandaient spontanément si j’avais besoin d’aide. Je devais avoir l’air perdu avec mon plan à la main. Plusieurs se sont même proposés de m’accompagner jusqu’à l’endroit où je voulais aller. Et lorsque vous leur dites que vous êtes français, leurs yeux s’illuminent. Ils ont une fascination pour notre pays (comme nous pouvons en avoir du leur).

Difficile de ne pas parler de l’hospitalité sans aborder la propreté. Les rues sont propres, pas de détritus au sol. Au début on ne s’en rend pas forcément compte, c’est plutôt au retour en France que le choc se produit. On se rend alors compte que nous avons encore d’énorme progrès à faire en terme de respect de nos lieux.

Enfin, le Japon est un des pays les plus sûrs au monde. Il n’y a que très peu de vols et même en voyageant seul on ne risque rien le soir dans les rues, sauf quelques rues très chaudes de Tokyo (dans le quartier de Roppongi réputé pour ses clubs animés).

Bref, le Japon est un pays au mille et un visage qui sera combler des voyageurs aux goûts et attentes très variés. Souvent considérée comme une destination élitiste, il n’en reste pas moins très abordable à condition d’éviter les périodes de grande affluence (le printemps au moment de la floraison des cerisiers sakura, et l’été). C’est dans ces moments plus calmes que le pays du soleil levant prend tout son intérêt, en devenant plus intimistes et vous permettant alors de mieux apprécier et comprendre cette culture si complexe mais aussi si fascinante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *