Mon récit de voyage dans le Sud du Maroc (Ouarzazate, Zagora, Todra…)

Lorsque je me remémore mon voyage au Maroc, ce sont immédiatement les très beaux paysages marocains qui me reviennent en tête et l’architecture splendide des bâtiments. J’ai réalisé il y a maintenant plus d’un an un circuit d’une semaine dans le sud marocain, accompagné d’un super groupe d’une dizaine de personnes, dont je garde d’excellents souvenirs. Retour sur mon voyage au Maroc…

Palmeraie au Maroc
Palmeraie au Maroc

 

On a atterri à Marrakech puis nous avons rejoint notre hôtel en début de soirée. J’ai passé une mauvaise nuit car la chambre n’était pas isolée et nos voisins ont fait la fête jusqu’au bout de la nuit… Bref, ça c’était Marrakech !

Dès le lendemain matin, nous avons pris le bus en direction de la ville de Ouarzazate. La route qui traverse la chaîne du Haut Atlas par le col de Tizin-Tichka est longue et sinueuse mais les paysages sont très beaux.

Un village dans le Haut Atlas au Maroc
Un village dans le Haut Atlas au Maroc

 

Nous avons ensuite emprunté la route des « Mille Kasbahs », située dans la vallée du Dadès. On observe alors de jolis villages en terre battue, des ksours, des kasbahs, ce sont les bâtiments caractéristiques du sud marocain.

Nous sommes allés au ksar d’Aït Ben Haddou. Il s’agit d’un village fortifié classé à l’UNESCO, qui a servi de décor de tournage pour plusieurs films connus tels que Lawrence Darabie, la Momie et Prince of Persia. C’est l’un des lieux qui m’a le plus marqué lors de mon séjour au Maroc.

ksar d’Aït Ben Haddou au Maroc
ksar d’Aït Ben Haddou au Maroc

 

Le lendemain, nous nous sommes enfoncés dans la partie désertique du Maroc. Les paysages sont arides et vraiment surprenants. On croise parfois des dromadaires errants dans un grand espace désertique, quelques vendeurs à la sauvette qui sortent de nulle part et on découvre les habitudes des marocains. J’ai été surprise de voir que l’eau était encore récupérée dans un puits, que les femmes lavaient le linge dans les cours d’eau et que de nombreux villageois semblaient passer la journée assis devant chez eux à ne rien faire. Et la conservation de la viande, n’en parlons pas !

Des dromadaires dans le désert marocain
Des dromadaires dans le désert marocain

 

Nous avons passé la nuit à Tinerhir. Aux alentours, on peut découvrir de très belles palmeraies. C’est aussi le point de départ pour les dunes de Merzouga, mon plus beau souvenir du Maroc. Nous y sommes allés à la tombée de la nuit donc les températures étaient relativement agréables. Le coucher de soleil était magnifique, les photos du coucher de soleil dans les dunes de Merzouga sont visibles ici.

Sinon, tout au long de notre séjour, il a fait très chaud, généralement 40°, malgré le fait que nous avons voyagé pendant le milieu du mois de septembre. On a pu consulter les températures et le temps actuel au Maroc via Meteovista. Nous avions vu qu’il ferait beau et que les températures seraient « normales » pour la saison. Meteovista donne des prévisions climatiques pour la France, l’Europe, le Maroc et le monde entier. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il fasse beau temps à chaque voyage !

Le jour suivant, toujours sous le beau soleil du Maroc, nous avons fait une halte aux Gorges du Todra. C’est un site naturel où les falaises rocheuses sont très hautes et rapprochées. Certains escaladeurs gravissent ces parois qui atteignent jusqu’à 300 mètres de hauteur. Un chemin étroit permet de se promener en bas de ces falaises. Un cours d’eau passe juste à côté.

Les gorges du Todra
Les gorges du Todra

 

Nous avons dormi à Erfoud, « la capitale de la datte », puis nous avons pris la route vers Zagora. Nous sommes passés par la vallée du Draa, où villages fortifiés et oasis se succèdent. Puis nous avons passé l’après-midi et la nuit dans cet ancienne ville caravanière qui servait d’étape à ceux qui se dirigeaient vers Tombouctou.

Le lendemain, nous avons pris la route vers Ouarzazate : la porte du désert. Cette ville marocaine est située au confluent des vallées du Draa et du Dadès. Les touristes se font nombreux et les souks ne manquent pas ! C’est aussi la ville du cinéma : de nombreux films sont tournés à Ouarzazate et la ville accueille de célèbres acteurs lors des tournages. Nous avons d’ailleurs découvert sur place les décors du film Astérix et Obélix Mission Cléopâtre. C’est plutôt sympa de voir les décors cinématographies en vrai mais c’est décevant de voir à quel point ils sont laissés à l’abandon et dans un piteux état…

Le décor du film Astérix et Obélix à Ouarzazate
Le décor du film Astérix et Obélix à Ouarzazate

 

A Ouarzazate, on peut visiter de très beaux monuments et des kasbahs en pisé, notamment celle de Taourirt, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L'un des plafonds de la kasbah Taourirt à Ouarzazate
L’un des plafonds de la kasbah Taourirt à Ouarzazate

 

Nous avons terminé notre voyage à Marrakech, où nous avons passé deux jours. Je vous invite d’ailleurs à lire mon récit de voyage et mon avis sur Marrakech.

Maguy experte MarocVous êtes tenté à votre tour de faire un voyage au Maroc ? Je vous recommande de contacter Maguy, l’experte locale de TraceDirecte.Elle connait très bien la destination et pourra vous aider à préparer un voyage authentique au Maroc.

Faites une demande de devis gratuite, vous pourrez échanger directement avec elle l’appeler au Maroc avec un numéro gratuit !

 

Avez-vous déjà visité le sud du Maroc ? Est-ce que c’est une destination que vous aimeriez découvrir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *