Combiné Pérou / Bolivie : entre sites touristiques et beautés naturelles

Le Pérou et la Bolivie sont deux pays frontaliers qui abritent l’un comme l’autre des paysages extraordinaires mais aussi une histoire ancestrale riche. Un combiné Pérou / Bolivie est idéal pour découvrir ses jolis lieux lors d’un voyage en Amérique du Sud.

Lima

A votre arrivée à Lima, vous vous plongez très rapidement au cœur de la culture latine. Vous êtes tout de suite pris dans l’ambiance de ces rues populaires, et dépaysés dès les premiers pas en dehors de l’avion. La chaleur humide vous enveloppe et vous donne déjà envie d’arpenter la corniche du quartier de Miraflores. Le centre historique de la ville, qui fût classé au patrimoine de l’Unesco en 1991, retrace les années de colonisation de la ville et abrite des édifices religieux d’une grande beauté.

Le couvent San Francisco à Lima au Pérou
Le couvent San Francisco à Lima au Pérou
© Flickr – CHIMI FOTOS

Cuzco

Vous continuez votre aventure à plus de 1000 km de là. La vallée sacrée de Cusco se situe à 3400 mètres d’altitude et reste encore aujourd’hui le cœur historique de l’empire Inca. La ville, qui compte 300.000 habitants, est devenue un haut lieu touristique de l‘Amérique latine. N’hésitez pas à parcourir ses rues pour y découvrir la Plaza de Armas, la cathédrale de Cusco ou encore l’église de la Compagnie de Jésus, des monuments qui laissent imaginer l’âge d’or des conquistadors espagnols.

Plaza de Armas à Cuzco
Plaza de Armas à Cuzco
© Flickr – Mariano Mantel

Chinchero

A 27 km de Cusco, Chinchero est un charmant village à l’entrée de la vallée sacrée qui abrite un exceptionnel patrimoine archéologique incas. Le village de Pisac, à une trentaine de kilomètres au nord de Cusco, est quand à lui réputé pour son marché multicolore et authentique qui s’anime tous les jours sur la plaza de la Constitucion.

Le marché de Pisac
Le marché de Pisac

Enfin, prenez si vous le pouvez la route d’Urubamba, un lieu mystique imprégné de magie. Vous ne pourrez pas rater le mont enneigé de Ch’iqun qui se dresse devant vous au milieu du paysage de cette ville péruvienne. C’est aussi un point de chute idéal pour visiter ensuite les célèbres ruines incas du Machu Picchu.

La citadelle du Machu Picchu

Emblème de la culture Inca, l’édifice en pierre construit par les Incas au XVe siècle en impose par sa grandeur. Il retrace toute l’histoire de l’empire Inca et incarne la richesse ainsi que la place prépondérante de cette civilisation précolombienne en Amérique Latine. Si vous choisissez d’escalader le Machu Picchu, vous observez alors des vues imprenables sur les forêts et montagnes de la région.

Le Machu Picchu au Pérou
Le Machu Picchu au Pérou
© wbirt1

Le lac Titicaca

Avant de vous envoler pour la Bolivie, ne manquez pas de naviguer sur le superbe lac Titicaca qui s’étend sur plus de 8 400 km², à une altitude de 3 812 m. Vous pouvez observer les nombreuses îles qui subliment le paysage comme la soixantaine d’îles d’Uros par exemple. Celles-ci représentent un archipel qui a été réalisé par les populations locales à partir de roseaux appelés totora. Il y a des siècles, le peuple des Uros a construit ces îles afin d’échapper aux agressions des peuples indiens du continent, notamment les Incas.

Uros Islands - Lac Titicaca
Uros Islands – Lac Titicaca
© Flickr – Andrew Miller

Deux autres îles abritent elles aussi tant une nature sauvage qu’un fort patrimoine lié à l’histoire des civilisations précolombiennes. L’île de Taquile se rejoint en bateau à partir de la ville principale de la région, Puno. Petite et longue, elle a servi de prison durant la colonisation espagnole et possède de superbes ruines. A quelques kilomètres plus au nord, l’île d’Amantani, moins visitée, offre des vues exceptionnelles sur les collines en terrasses, où on cultive blé, quinoa, pommes de terre et autres légumes. Vous y découvrez aussi les vestiges de deux temples anciens d’une rare beauté.

Rendez-vous ensuite du coté Bolivien où le village de Copacabana, à 158 km de La Paz, se situe sur les bords du lac Titicaca, rive sud. Lieu sacré de la culture andine, la région du lac Titicaca est un véritable trésor qui abrite de nombreux sites archéologiques relatant les rites et les croyances des civilisations précolombiennes.

A une heure de navigation de Copacabana, l’Isla del Sol serait, selon la légende, le berceau de l’empire Incas. L’Île se compose de trois communautés, les Yumanis, les Challas et enfin les Challapampas. Aujourd’hui, ce sont les Quechuas et les Aymaras qui perpétuent leurs activités d’agriculture, d’artisanat et depuis peu de tourisme. C’est un lieu idéal où depuis le sentier des crêtes, on peut observer la Cordillère Royale, le magnifique lac ainsi que ses plages de sable fin. Vous trouvez aussi aux environs du site archéologique de la Cité du Soleil de Tiahuanaco les vestiges de la civilisation de Tiwanaku.

Copacabana - Isla del Sol en Bolivie
Copacabana – Isla del Sol en Bolivie
© Flickr – Andrew Miller

La Paz

De retour dans la capitale du Pérou, vous avez vu les sites les plus emblématiques du pays. De là, vous vous envolez pour rejoindre La Paz. Perchée à 3700 mètres d’altitude, la capitale de la Bolivie a surtout une allure de petit pueblo (village) à première vue. Rendez-vous dans son petit centre historique où vous apercevez la très belle église de San Fransisco. N’hésitez pas non plus à vous balader entre les ruelles pittoresques et à vous aventurer dans les nombreux marchés aux milles et unes saveurs. De même, les maisons traditionnelles accrochées aux flancs des collines alentour procurent tout le charme de cette ville au cœur de la Cordillère Royale.

La Paz en Bolivie
La Paz en Bolivie
© Flickr – David Almeida

Le Salar d’Uyuni

Il est maintenant temps de rejoindre le célèbre désert de sel. En passant par les petits villages d’Agua de castilla, Chaquilla et Pelca, vous observez le nombre impressionnant de lamas qui se régalent de l’herbe humide des plaines des Andes. Après ces quelques heures de pistes en 4×4, c’est ensuite une perle propre à la Bolivie qui s’offre sous vos yeux. Des milliards de tonnes de petits cristaux forment un sol blanc immaculé à plus de 3 600 mètres d’altitude.

Les couches de sel se craquèlent en fonction des saisons sèches ou de pluie. Pour éviter des mauvaises surprises, les 4×4 sont généralement aménagés pour être protégés du sel et éviter la corrosion du moteur. Mais pas de quoi s´inquiéter, les guides, des locaux, savent parfaitement y faire !

Des tas de sel dans le Salar d'Uyuni © Flickr -  jo vh
Des tas de sel dans le Salar d’Uyuni
© Flickr – jo vh

Tahua

Pour la fin de votre magnifique voyage à cheval sur deux pays, vous rejoignez la jolie ville de Tahua et visitez le musée de Chantani. Il possède deux ambiances : l’une, intérieure, expose des ustensiles anciens, l’autre, à l’air libre, expose des statuts animales en pierre.

Tahua en Bolivie
Tahua en Bolivie

Un petit canyon au dessus du village de Coquesa enferme quant à lui une famille de momies de 6 ou 7 personnes Chipayas que vous pouvez scruter si le cœur vous en dit ! Si vous choisissez de rejoindre le sommet du volcan Tunupa, qui surplombe Coquesa, vous avez alors une vue fantastique sur le Salar d’Uyuni, surtout lors d’un couché de soleil.

Coucher de soleil au Salar Uyuni
Coucher de soleil au Salar Uyuni
© Flickr – OSCAR RAMOS

Retrouvez-vous plus d’informations sur les sites : http://www.peru-excepcion.com/ et http://www.bolivia-excepcion.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *