Découverte du point culminant de l’Afrique : le Kilimandjaro

Et si l’on voyageait au sommet de l’Afrique aujourd’hui ?! Dernièrement, je me suis intéressée à l’Italie, à l’Ile Maurice, à Oman et aux États-Unis, des destinations toutes très différentes les unes des autres, je vous l’accorde… Alors pour corroborer mon désir de diversifier les destinations évoquées sur mon blog voyage, je me suis dit qu’un article sur la Tanzanie et le Kilimandjaro tombait à pic !

Le Kilimandjaro
Le Kilimandjaro
© blieusong

 

Zoom sur le Kilimandjaro

Le « Kili », le plus haut sommet du continent africain, est situé au nord-est de la Tanzanie. Ce volcan inactif est doté de trois cônes : les kibo, Mawensi et Shira. Culminant à 5.895 mètres, cette montagne représente un contraste exceptionnel, car elle se coiffe de neige, alors qu’à ses pieds s’étend une vaste plaine couverte de végétation.

Avec du bon matériel et une détermination à toute épreuve, les alpinistes pourront gravir les 1.200 mètres de pentes du Kilimandjaro. À quelques centaines de mètres du sommet, le paysage est formé de neiges éternelles. Et plus près du cratère, la neige s’épaissit et présente par endroits de dangereuses fissures.

Glacier à Uhuru au Kilimandjaro
Glacier à Uhuru au Kilimandjaro
© flowerbeetle

 

Randonnée sur les pentes du Kilimandjaro

Avant d’atteindre le sommet du Kilimandjaro, le parcours effectué sur ses pentes sera une expérience inoubliable, puisqu’en quelques heures, le changement de décor est impressionnant. Il faudra toutefois posséder une bonne endurance physique, en raison de l’altitude et du froid.

Aux alentours du parc National, les forêts de montagne dominent le paysage. Elles abritent des animaux comme les éléphants, les léopards, les buffles et certaines variétés d’antilopes. Plus loin, de grands parterres de lobélies aux couleurs vives sont éparpillés sur un lit de bruyères. Cette végétation fait place peu à peu aux mousses et lichens.

Une vue du Kilimandjaro et ses alentours

Le Kili est situé en Tanzanie, mais il est également visible du Kenya, notamment à partir du parc Amboseli. Juste à côté, à environ 1.420 mètres au-dessous du toit de l’Afrique, on trouve le mont Meru, couvert de brume en forme de fer à cheval. C’est le deuxième sommet le plus élevé de Tanzanie.

Mont Méru en Tanzanie
Mont Méru en Tanzanie
© Marco Raskolnikov

 

La vue sur le Kili est exceptionnelle du côté de Moshi, même si le facteur météo pourra influer la vue de cette montagne (les nuages pouvant cacher le sommet du Kilimandjaro).

Conseils pour les voyageurs 

Pour éviter la saison des pluies, mieux vaut privilégier l’ascension du Kilimandjaro de décembre à mars ou de juillet à octobre.

Au delà de 4.500 mètres, il existe un risque de mal d’altitude et de manque d’oxygène, en cas de gêne, il est préférable de ne pas dépasser cette altitude.

Créez votre safari et votre voyage en Tanzanie avec UnMondeTanzanie, le spécialiste du voyage à la carte.

Alors, motivés pour gravir le Mont Kilimandjaro ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *