Quelles sont les 7 nouvelles merveilles du monde ?

Les 7 merveilles du monde, voilà un article dont le thème fait rêver (on parle des plus jolis lieux et monuments de notre planète) et qui permet de nous faire réviser nos connaissances.

J’ai l’habitude de voyager en Europe mais j’aimerais vraiment visiter des pays plus lointains pour vivre un réel dépaysement. Et comme il y énormément de destinations qui m’attirent, j’ai décidé de me renseigner sur les 7 merveilles du monde moderne. Mon objectif ? Me rendre sur le site d’au moins une merveille du monde d’ici un an !

C’est depuis 2007 que les sept nouvelles merveilles du monde ont été désignées par quelques 100 millions d’internautes, et par l’intermédiaire de par la New Open World Foundation, les voici :

1 – Le Colisée de Rome en Italie

Il s’agit d’un amphithéâtre construit durant le 1er siècle. Le Colisée est situé en plein cœur de la ville de Rome. C’est le monument le plus grand conçu par les Romains.

Son rôle premier était principalement d’accueillir les combats de gladiateurs, mais aussi les chasses d’animaux sauvages (rhinocéros, lions, girafes…). Il y avait également des reconstitutions de batailles ayant eu lieues dans le passé. Cet amphithéâtre avait une capacité d’accueil impressionnante pour l’époque (environ 60.000 spectateurs) et il a été utilisé pendant près de 500 ans. Ce monument est aujourd’hui partiellement en état de ruine, dû notamment aux tremblements de terre.

Le Colisée de Rome attire chaque année environ 3 millions de visiteurs (le ticket d’entrée coûte 12€).

Colisée de Rome
Colisée de Rome
© Micky75017

2 – Le Taj Mahal en Inde

Ce mausolée nommé le Taj Mahal, signifiant le « Palais de la Couronne », a été édifié au 17ème siècle dans la ville d’Agra en Inde. L’empereur moghol Shâh Jahân a construit ce monument  à l’architecture mogole en l’honneur de sa défunte épouse : Mumtaj Mahal. La réalisation de ce bâtiment aurait pris plus de 20 ans.

Ce monument est remarquable de par sa taille mais aussi par son architecture qui mêle différents styles (islamique, iranien, ottoman et indien). Le Taj Mahal est conçu à partir de marbre blanc.

Ce mausolée funéraire est aujourd’hui visité par plus de 3 millions de touristes. Le prix d’entrée est de 17€ pour les étrangers.

Le Taj Mahal en Inde
Le Taj Mahal en Inde
© Flickr – Ming Tong

3 – La Grande Muraille de Chine

La construction de la Grande Muraille a débuté au 4ème siècle avant JC par les résidents afin de défendre la frontière du Nord de la Chine et de se protéger contre les invasions barbares.  Ces fortifications militaires ont été poursuivies par la dynastie Ming (14ème siècle) jusqu’à s’étendre sur près de 7.000 kilomètres (c’est la muraille la plus longue au monde). La Grande Muraille de Chine part de la côte au niveau de Pékin et elle va jusqu’au désert de Gobi. Elle a été fabriquée à partir de pierre, ciment et terre principalement, et elle compte de nombreux bastions et tours de guet.

Aujourd’hui, ce sont les passes de Badaling, de Simatai ainsi que le fort de Juyongguan qui font partis des points les plus visités par les touristes.

La Grande Muraille de Chine
La Grande Muraille de Chine
© Ofol

4 – Pétra en Jordanie

Cette cité troglodyte a été façonnée au sein de falaises de grès aux couleurs splendides, dans le désert du Wadi Rum. La cité a été créée par les Édomites au 8ème siècle avant JC, puis elle a été occupée au 6ème siècle avant JC par le peuple des Nabatéens, qui y développa le commerce (le site était idéalement situé sur la route des caravanes). Le site de Pétra aurait été abandonné par ses habitants au 8ème siècle, à cause de séismes et de la modifications des routes commerciales.

L’ancienne cité de Pétra a été découvert par le monde occidental il y a seulement 200 ans. Aujourd’hui, les visiteurs viennent découvrir les façades et les tombeaux de style hellénistique, creusés directement dans la roche. La Khazneh est un bâtiment de 40 mètres de haut et 28 mètres. Ce serait le tombeau d’un roi. C’est le monument le plus photographié de Pétra. Ce lieu est visité par environ 300.000 personnes chaque année.

Petra en Jordanie
Petra en Jordanie
© Eric Montfort

5 – Chichén Itzá au Mexique

Il s’agit d’une cité maya bâtie entre les villes de Valladolid et de Mérida au Mexique, dans la péninsule du Yucatán. Chichén Itzá devait probablement servir de centre religieux. La cité sacrée aurait été construite à cet endroit précis du Yucatán car il y avait deux puits naturels (alors que la région était pauvre en eau). En langue maya, Chichén Itzá signifierait « sorcier de l’eau ». La date de la construction de cette cité n’a pas pu être définie clairement, elle aurait probablement été édifiée au 8ème siècle, puis la population aurait quitté Chichén Itzá trois siècles plus tard.

Aujourd’hui, c’est environ 200.000 touristes qui visitent ce lieu à l’empreinte maya et toltèque chaque année. Un aéroport a d’ailleurs été construit à quelques kilomètres. Le monument le plus célèbre est la pyramide de Kukulkán appelée le « Serpent à plumes ». Le site est composé d’une grande pyramide (Castillo), ainsi que d’un observatoire (le Caracol),  le Cénote Sacré, le Grand Terrain de jeu de balle, une église…

Chichén Itzá au Mexique
Chichén Itzá au Mexique
© Kyle Simourd

6 – Le Machu Picchu au Pérou

Cette cité perdue a probablement été construite au 15ème siècle par un empereur inca. Le nom Machu Picchu signifie « veille montagne » en quechua. Elle est perché sur un promontoire rocheux à plus de 2.400 mètres d’altitude et complètement isolée du monde. L’utilité de cette cité n’a pas été clairement identifiée. Elle pourrait être la résidence de l’empereur Pachacútec ou le lieu aurait pu être utilisé comme un sanctuaire religieux. La ville sacrée a ensuite été abandonnée. Découvrez dans cet article les mystères liés à la construction du Machu Picchu.

Les visiteurs peuvent découvrir ce lieu après avoir emprunté le « chemin de l’Inca ». Il est possible de découvrir sur place les murailles et les vestiges de palais et de temples. L’accès est limité à 2.500 personnes par jour. Le Machu Picchu est l’un des sites archéologiques les plus importants de l’Amérique du Sud.

Le Machu Picchu au Pérou
Le Machu Picchu au Pérou
© wbirt1

7 – La statue du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil

Cette statue du Christ se situe en haut du mont du Corcovado, au Brésil, à 710 mètres d’altitude. Elle a été construite en 1926. Le Christ domine la ville de Rio de Janeiro et la baie de Guanabara. La statue mesure 38 mètres de haut, ce qui est fait l’une des plus grandes statues du monde. Des baptêmes ainsi que des mariages sont célébrés dans la chapelle située à la base du Christ Rédempteur.

Ce monument religieux est devenu l’emblème de la ville, et il est découvert chaque année par près de 800.000 visiteurs.

Le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro
Le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro
© Naresh Reddy

Avez-vous déjà visité l’une des 7 nouvelles merveilles du monde ? Quel est le lieu que vous aimeriez découvrir en priorité ?

Pour finir, je vous propose de découvrir les merveilles du monde moderne en vidéo (les photos sont superbes et le montage réalisé par Une France est très bien fait). La vidéo est également disponible sur cette page de YouTube. Bon visionnage !

Et voici un pêle-mêle qui répond à la question : quelles sont les 7 nouvelles merveilles du monde ?

Les 7 merveilles du monde
Les 7 merveilles du monde

Maintenant que vous connaissez les 7 merveilles du monde moderne, je vous propose de découvrir la sélection des plus beaux lieux naturels ainsi que les merveilles du monde antique.

Cliquez sur blog voyage pour vous rendre sur la page d’accueil et découvrir d’autres lieux d’exception. Un article sur les plus beaux lieux de la planète sera très prochainement publié !

En ce moment, et jusqu’au lundi 3 avril, tentez votre chance et participez au CONCOURS GALLIMARD : 5 guides de voyages à gagner => cliquez ici.

concours-geoguide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *